Choisir un camping ou un PRL pour l’achat d’un mobile-home

18 février 2021

Avoir une résidence de vacances fait partie des priorités de nombreuses familles. Le logement est disponible que ce soit pour un weekend en amoureux, une escapade entre amis ou un séjour en famille. Mais investir dans une maison de campagne traditionnelle n’est pas à la portée de toutes les bourses. Alors certaines familles se tournent vers des alternatives plus économiques, dont les mobile-homes. Si ces locations sont omniprésentes dans de nombreux campings de France, on en trouve également dans les parcs résidentiels de loisirs.

Choisir le bon camping pour l’achat de son mobile-home

Les acheteurs font en premier attention aux différents types de mobile-homes disponibles, prenant en compte différents critères tels que l’esthétique, la destination, l’emplacement ou encore le budget. Il est également important de prendre en considération par le terrain de camping PRL sur lequel l’on souhaite s’installer.

Le choix du bon terrain de camping peut être guidé lui aussi par un certain nombre de critères. Si les critères quantitatifs, comme la superficie du terrain ou le nombre de sanitaires, ont longtemps été déterminants, ils vont toujours de pair avec des critères qualitatifs comme la qualité des prestations de service ou des équipements. Atout France prend d’ailleurs en considération ces deux types de critères pour établir les classements des terrains de camping.

Il existe d’autres critères objectifs qui entrent en ligne de compte, comme par exemple le fait que le camping soit ouvert toute l’année, qu’il soit en bord de mer et ait un accès direct à la plage, etc.

Il est bien sûr important de bien choisir sa destination. Le mobile-home est certes considéré comme une « résidence mobile de loisirs », c’est-à-dire un logement destiné à un usage temporaire et saisonnier et qui est censé conserver  ses critères de mobilité, cela n’empêche que son transport, son installation et son éventuel démontage nécessitent de lourdes manœuvres de manutention.

Acheter un mobile-home dans un PRL

Les campings proposent des mobile-homes essentiellement en location, même si certains d’entre eux, qui sont ouverts toute l’année, en permettent aussi l’acquisition.

Les mobile-homes en vente sont bien plus nombreux dans les parcs résidentiels de loisirs ou PRL. Les logements sont souvent présentés comme des alternatives plus économiques et plus écologiques aux résidences secondaires classiques. Economiques notamment parce que les frais d’entretien et de gardiennage sont modérés – autour de 60 à 90 euros par mois – tandis que le coût de l’entretien des maisons de campagne traditionnelle correspond à 2 à 4 % de la valeur de ces biens, gonflé par de nombreuses charges incluant les taxes, le remboursement du crédit et les frais d’assurance, les frais d’entretien de la maison et du terrain, les frais de fonctionnement des équipements comme le téléphone ou l’électricité…

Acheter un mobile-home dans un camping PRL présente aussi d’autres avantages. La parcelle sur laquelle le logement est installé est considéré comme un terrain non bâti, notamment parce que le mobile-home est ce qu’on appelle une « résidence mobile-home de loisirs », ce qui implique une taxe foncière peu élevée.

Par ailleurs, le propriétaire du mobile-home jouit de tous les espaces, infrastructures et services proposés par l’établissement. Il jouit en outre d’une grande liberté dans l’utilisation de son habitation : il peut y venir et y inviter familles et amis quand il veut ; il peut la prêter, la louer ou même la vendre sans commissionner le gérant de l’établissement ni passer par un intermédiaire.

Back To Top